Translate

vendredi 27 janvier 2017

Mi-figue Mi-raison

                                                                        Auteur : Fanny D.L
            Editions : Boz'Dodor
            Nombres de pages : 293                 
                                                                               
                           ūüíô

Synopsis : √Čmilie est une jeune femme qui aime s'amuser et profiter pleinement de la vie sans se pr√©occuper de l'avenir. Alors qu'elle suit son train-train quotidien dans l'entreprise o√Ļ elle travaille, elle y fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : Samy. Il est beau, il est intelligent, mais... il est musulman !
Malgré une irrésistible attirance mutuelle qui grandit de jour en jour, envisager une relation leur est impossible. Tiraillés entre leur passion et leur raison, ils passent un accord très particulier...





Mon avis :  

Cette histoire s’ouvre avec le personnage principal, Emi, qui se trouve dans un train pour se rendre au mariage de l’une de ses meilleures amies Mina.
Emi est une jeune femme des temps modernes, ind√©pendante, aimant passer du temps avec ses amis et adorant faire la f√™te. Comme chacun de nous tous, elle a des id√©es bien arr√™t√©es surtout en ce qui concerne la religion musulmane, mais pas seulement puisqu’elle ne croit pas au coup de foudre, ni au destin. Sa vie se d√©roule tranquillement, jusqu’au jour o√Ļ son regard croise celui d’un certain Sam.
Sam qui va pendant un moment la maintenir fermement √† distance jusqu’√† ce qu’on en comprenne la v√©ritable raison. L’intrigue se tisse et nous enroule litt√©ralement dedans, on se fait d√©licieusement prendre au pi√®ge poser par l’auteur.
Prisonni√®re volontaire, j’ai donc suivie Emi avec enchantement √† travers ces pages qui m’ont entra√ģn√© dans un tourbillon de sentiments fabuleux et contradictoire √† la fois, ou je me suis mise quelques fois √† sa place pour m’interroger sur les questions qu’elle se posait. Ce livre ne vous fait pas seulement vibrer, il vous fait √©galement r√©fl√©chir sur la vie, les choix que nous sommes amen√©s √† faire, sur l’impact que nous pouvons avoir sur les autres sans m√™me nous en rendre compte.
Et si au fond tout √©tait li√© ? Sa fa√ßon de penser, la relation d√©licate qu’elle a avec sa m√®re, sa vie sentimentale et professionnelle ? Cette √©trange relation dans laquelle elle s’est lanc√©e avec cet homme taciturne, passant du chaud au froid en un claquement de doigt?
C’est avec un immense courage, qu’Emi va se lancer un √† un des d√©fis malgr√© ses doutes, malgr√© la peur de l’√©chec, dans le but de mettre un peu d’ordre dans sa vie et de retrouver √©galement un certain √©quilibre.

F√©licitation √† l’auteur Fanny D.L qui avec une plume exceptionnel r√©ussi √† transmettre chaque particules de sentiments de ses personnages jusqu’au lecteur. Ces mots sont fluides, ils se d√©ferlent naturellement, subtilement sous nos yeux qui ne cessent de les d√©vorer. C’est un coup de cŇďur, une magnifique aventure et d√©couverte, je suis vraiment ravie d’avoir eu le privil√®ge de lire ce roman qui se lit avec plaisir, nous remplit d’impatience, nous met la fi√®vre dans le sang du d√©but jusqu’√† la fin ! 


       Je tiens √† remercier l’auteur et sa maison d’√©dition pour l’envoi de ce service presse.



Pour ceux souhaitant ce procurer ce merveilleux livre voi√ßi le lien : 
https://www.editions-bozdodor.com/

mardi 17 janvier 2017

Et je danse aussi



Auteur : Anne-Laure Bondoux & Jean-Clause Mourvelat
Editions : Fleuve
Nombres de pages : 312



Synopsis : Un mail comme une bouteille √† la mer. D'ordinaire, l'√©crivain Pierre-Marie Sotto ne r√©pond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une " lectrice comme les autres ". Quelque chose dans ses phrases, peut-√™tre, et puis il y a cette √©paisse et myst√©rieuse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir – et qu'il n'ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'√©tablit qui en d√©voile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun... 





Mon avis : 



L’histoire commence avec le c√©l√®bre √©crivain Pierre-Marie (qui souffre du syndrome de la page blanche depuis quatre ans), qui re√ßoit un jour une myst√©rieuse enveloppe plut√īt volumineuse de la part d’une certaine Adeline Parmelan. Ce courrier il d√©cide de ne pas l’ouvrir et de le renvoyer illico presto √† son exp√©ditrice. Seulement, cette femme qu’il ne connait ni d’Eve, ni d’Adam va d’une mani√®re intrigante, myst√©rieuse lui envoyer une photo. Forc√©ment les questions se d√©cha√ģnent et Pierre-Marie va chercher √† comprendre qui elle est et surtout ce qu’elle veut ? Les jours, les semaines vont s’√©couler et l’√©change de mail va ainsi se poursuivre, ce qui nous fait d√©couvrir les personnes au compte-gouttes. Rapidement, je suis entr√© dans le livre, dans cette histoire incroyable. Ces deux personnages sont bourr√©s d’humour, de spontan√©it√©, mais pas seulement, car derri√®re chacun il y a aussi des failles, des doutes, de nombreuses questions sans r√©ponses.
Ce livre est √©pique, charg√© d’√©motions, on passe du chaud au froid c’est juste incroyable ! On d√©tecte aussi des non-dits, ces « … » qui restent parfois en suspension et nous avec, ce qui m’a rendue √©lectrique parce que forc√©ment je bouillonn√©e d’impatience √† savoir connaitre le fin mot de cette aventure ! Je dois avouer que j’ai particuli√®rement aim√© le personnage d’Adeline, parce que je la trouve authentique, elle n’a aucun filtre que ce soit dans ses mots, ses sentiments et √ßa m’a touch√© parce qu’il en faut du courage pour √™tre ainsi, pour oser ce qu’elle ose.


Je ne connaissais aucun des deux auteurs, et quelle magnifique d√©couverte ! C’est franchement un gros coup de cŇďur, j’ai pass√© un tr√®s bon moment et moi qui adore les romans √©pistolaires le TOP ! Ce roman je l’ai lu en deux jours et encore c’est simplement parce qu’√† minuit pass√© je me suis forc√©e √† m’arr√™ter sinon c’est certain en une journ√©e il aurait √©tait lu. 312 pages de bouff√©e d’air frais, remplie de tendresse, d’espoir. Je le recommande VRAIMENT ! Si vous voulez vous faire plaisir, vous offrir une petite lecture en cette semaine qui s’annonce glaciale, n’h√©sitez pas ! Vous ne serez franchement pas du tout, du tout d√©√ßus ! 



                                                         Afficher l'image d'origine

mercredi 11 janvier 2017

Au coeur de leurs mots

Coucou tous le monde !

Un petit message pour vous informer qu'une page Facebook https://www.facebook.com/aucoeurdeleursmots/ viens d'√™tre cr√©e.
Sur cette page vous pourrez également me suivre et retrouver mes lectures a venir et en cours.

Les chroniques par contre ne serons publiées que sur mon site.
Il y aura bient√īt de fra√ģches nouvelles concernant deux livres, dont un qui sera publi√© le 19 Janvier, il s'agit de " Mi-Figue Mi-Raison " √©crit par Fanny D.L publi√© au √©ditions Boz'Dodor, que je vais avoir le plaisir de lire et pour lequel bien sur une chronique sera r√©dig√©.
Pour le second il s'agit du livre " Et je danse aussi " √©crit par Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat qui a √©tait publi√© aux √©ditions FLEUVE. 

Je vous souhaite une très bonne aprés-midi




dimanche 8 janvier 2017

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part - Anna Gavalda

                                                                Auteur : Anna Gavalda
          Editions : La Dilettante
          Nombres de pages : 157


Synospsis : "Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de d√©sespoir grave. Ils ne cherchant pas √† changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien √† prouver. Ils ne sont pas h√©ro√Įques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur pr√™ter attention, sans se rendre compte de la charge d'√©motion qu'ils transportent chacun a leur fa√ßon."










Mon avis : 

Premi√®re fois que je lis des nouvelles ! Voil√† un moment que ce petit livre faisait parti de ma PAL, je le regardais du coin de l’Ňďil un peu r√©ticente, pourtant le r√©sum√© me parlait, il me donnait bien envie de d√©couvrir un fragment de toutes ces vies. Et il y a deux jours je me suis lanc√©e, HOP, HOP ! J'ai eu un coup de cŇďur d√©s la premi√®re histoire, qui parle d'une rencontre comme l'on peut en faire tous les jours et qui m'a beaucoup amus√©. Pourquoi  ? Car nous les filles ont s'est toutes dit plus ou moins les m√™mes choses que la jeune femme qui se prom√®ne sur le boulevard Saint-Germain...
Les histoires s’encha√ģnent de fa√ßon fluide, et n'ont vraiment rien √† voir entres elles mais cela ne pose aucun probl√®me pour la lecture car les r√©cits sont brefs donc on peut passer a la suivante facilement et m√™me avec une certaine impatience. 
Bon, j'avoue que pour certaines je suis rest√©e bouche b√©e et quelque peu frustr√©e car j'√©tais tellement √† fond avec la ou le personnage et l√† sans comprendre pourquoi BAM termin√© ! "Mais NOONNNN je veux la suite qu'est ce qui se passe apr√®s ?" voil√† que ce j'avais envie de claironner. Je vous rassure cela n'arrive qu'√† deux ou trois histoires seulement ! Le c√īt√© positif c'est que moi du coup pour ses fins "brutales" je me suis mise a imaginer la suite des √©v√©nements dans ma t√™te et c'√©tait franchement sympa parce que du coup on se retrouve libre. C'est comme ci, Anna Gavalda nous "laiss√© carte blanche" pour poursuivre l'intrigue. Parce que oui, il y a de l'intrigue dans chaque nouvelle, c'est palpitant parce qu'on se demande comment va se terminer cette aventure qui doit √™tre le plus bref possible. A travers ces pages on rencontre l'amour, l'amiti√©, la mort, la maternit√©... beaucoup de sujets y sont trait√©s et avec brio !
De plus il y a √©galement de sublimes passages que je n'ai pas pu m'emp√™cher de noter dans mon petit carnet. Je vais vous en mettre un ou deux que je trouve vraiment tr√®s, tr√®s beau. 

En r√©sum√©,  si vous voulez passer un agr√©able moment, d√©couvrir des morceaux de vies tout √† fait ordinaires mais qui ne vous laissera pas indiff√©rent ne cherchez pas plus loin ! 




Citations : « Je ressemble √† un personnage de Br√©t√©cher : une fille assise sur un banc avec une pancarte autour du cou : "je veux de l'amour" et des larmes qui jaillissent comme deux fontaines de chaque cot√© des yeux. Je m'y vois. Tu parles d'un tableau. »

 « C'est toute sa vie qui lui revient dans la figure. Alors, pour se prot√©ger un peu, elle se dit qu'elle pleure pour le plaisir de pleurer et c'est tout. »







Nos étoiles contraires - John Green

                                                                   Auteur : John Green
          Editions : Nathan  
          Nombre de pages : 331 



Synopsis : Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arr√™t√© l'√©volution de la maladie, mais elle se sait condamn√©e. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle int√®gre un groupe de soutien, fr√©quent√© par d'autres jeunes malades. C'est l√† qu'elle rencontre Augustus, un gar√ßon en r√©mission, qui partage son humour et son go√Ľt de la litt√©rature." 







Mon avis : 

L'histoire s'ouvre directement sur Hazel qui nous parle √† nous directement puisque la premi√®re personne est employ√©e ce qui a cr√©e (pour moi en tout cas) un v√©ritable lien. C'est comme si j'√©tais assise a c√īt√© d'elle et qu'elle me parlait. Hazel nous raconte SON histoire. A travers ses fabuleuses pages, on d√©couvre ses pens√©es les plus intimes, ses sentiments les plus profonds, sa fa√ßon de r√©agir face aux nombreux √©v√©nements qui vont lui tomber dessus.

Cette rencontre avec ce grand et beau Augustus, a l'humour piquant et quelque peu cynique va l'amener √† penser diff√©remment sur certains sujets. Ce livre, qui je trouve √† des notes po√©tiques vous plongera dans une autre dimension. Ce qui vous donnera l'impression parfois d'√©touffer tant les √©motions seront forte mais aussi de vous √©lever, de vous faire r√©fl√©chir sur la valeur de la vie. 
Le sujet n'est pas forc√©ment facile √† aborder, cela peut effrayer certains, je l'√©tais aussi jusqu’√† ce que je comprenne que malgr√© le fait qu'il y est "la mort qui rode", il y a avant tout beaucoup de lumi√®re entre ces pages et il ne faut pas passer a c√īt√©, vraiment. Les personnages ont chacun leurs particularit√©s ce qui les rend tous tr√®s attachants. Hazel vous fera tourner la t√™te, vous bluffera , vous fera rire et peut-√™tre serrer les dents d'√©motions mais c'est tellement beau. N'h√©sitez pas un seul instant. Ce roman m√©rite d'√™tre lu et relu !!


Concernant l'auteur John Green que je ne le connaissais pas du tout et c'est un v√©ritable coup de coeur, une superbe d√©couverte ! Je peux √©galement vous dire qu'il a r√©ussi avec brio √† tout d'abord parler d'un sujet d√©licat, tant√īt avec finesse, tant√īt avec des mots les plus cru mais qui font instantan√©ment r√©agir. Alors Merci √† ce Monsieur pour cette merveille ! Maintenant que j'en ai lu un bien √©videmment j'ai bien sur h√Ęte de d√©couvrir ses autres romans qui auront un article √©galement.  

Surtout n'h√©sit√© pas a me dire ce que vous avez pens√© de ce roman, ce que vous pens√© de cet auteur, quel est votre livre pr√©f√©r√© ?  

vendredi 6 janvier 2017

L'analphabète qui savait compter - Jonas Jonasson

                                                           

                   Auteur : Jonas Jonasson
                   Editions : Presses de la cit√©
                   Nombres de pages : 476 



Synopsis : "Statistiquement la probabilit√© qu'une analphab√®te n√©e dans les ann√©es 1960 √† Soweto grandisse et se retrouve un jour enferm√©e dans un camion de pommes de terre en compagnie du roi de Su√®de et de son Premier ministre est d'une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-six millions deux cent douze mille huit cent dix. Selon les calculs de ladite analphab√®te."





Mon avis :  

L'analphabète, c'est Nombeko. Elle a quatorze ans et travaille depuis ces cinq ans en tant que videuse de latrines dans un ghetto d'Afrique du Sud. On plonge directement dans le quotidien de cette jeune fille entourée par des gens farfelus, bienveillants, des savants ou de sobres idiots.

Au fil des pages on grandit, on voyage avec Nombeko, on a envie de savoir la suite de ses péripéties. L'intrigue tient en haleine du début à la fin parce que quelque chose évidemment d'incroyable se passe. J'ai rigolé de certains personnages, des situations, je me suis mordue le bout des doigts d'impatience. Dans ma tête j'encourageais Nombeko, ou Holger 2, je ressentais l'envie de gifler Holger 1 et sa petite amie colérique...j'ai rapidement perdu la notion du temps en lisant ce roman, j'avais l'impression d'être sur des montagnes russes tant j'étais bousculée par des émotions diverses et ça été un réel plaisir de les ressentir.

J'ai d√©couvert Jonas Jonasson avec son premier livre "Le vieux qui ne voulait pas f√™ter son anniversaire" et que j'ai √©galement ador√©. L'auteur ne nous fait pas seulement rire et voyager avec ses personnages. Non. Il nous instruit sur l'histoire, celle avec un grand H et c'est fabuleux ! Tout est facilement compr√©hensible, accessible m√™me pour ceux qui ne sont pas sp√©cialement fan de l'histoire en g√©n√©ral. La plume de Jonas Jonasson est tellement d√©licate, simple que ce roman se lit naturellement. J'ai pass√© de tr√®s bons moments o√Ļ je vous garantis que l'humour est au rendez-vous ! Je vous le recommande a 100% ! 


Avez-vous lu ce roman ? Qu'en avez-vous pens√© ?